Les liens sont des éléments primordiaux dans la rédaction de vos pages web. Ils permettent en effet la navigation à l'intérieur de votre site ou vers des sites extérieurs et tiennent une grande place dans l'ergonomie de votre site. Ils sont également à la base de l'indexation de vos pages par les moteurs de recherche. Le but de cette documentation est donc de vous communiquer les bonnes pratiques en matière de rédaction des liens.

En pratique

Pour placer un lien sur une phrase : sélectionnez le groupe de mots qui constituent l'ancrage du lien. Cliquez sur l'icône en forme de chaînon. Dans la fenêtre de Propriétés, paramétrez votre lien.

  • Infos sur le lien : c'est l'endroit où vous collez l'adresse vers laquelle pointe votre lien; Ce lien peut être une URL ou un email. Dans ce cas, sélectionnez E-mail dans le champ Type de lien.
  • Cible : elle détermine le comportement du navigateur lorsque l'utilisateur clique sur le lien. Pour ouvrir le lien dans un nouvel onglet, sélectionnez Nouvelle fenêtre (_blank)
  • Avancé : ce sont les paramètres avancés du lien. Le seul dont vous aurez à vous servir est le paramètre Relation pour créer un effet shadowbox sur votre lien (ne concerne que les liens placés sur les images).

Pour placer un lien sur une image : intégrez l'image dans votre page, sélectionnez l'image et cliquez sur l'icône lien en forme de chaînon. Dans la fenêtre de Propriétés, vous accédez aux mêmes paramètres que pour n'importe quel lien.

Les différents types de liens

Les liens externes sont ceux qui pointent de sites extérieurs vers votre site.
Les liens internes sont ceux qui pointent d'une page interne à votre site vers une autre page interne, c'est le cas par exemple des liens de menus. 
Les liens transversaux sont des liens internes autres que les liens de menu.

schéma des différents types de liens

Le maillage ou netlinking consiste à renforcer les liens entre les pages fortes (les plus vues) et les pages faibles (les plus profondes, les moins accessibles) pour améliorer l'accès et le référencement naturel de ces dernières.

"Cliquez ici", "lire la suite", ces liens qui ne veulent rien dire

Proposer un maillage riche de liens sur votre site ne suffit pas, il faut également que les ancres (le texte sur lequel on place le lien) soient rédigées de façon pertinente.

L'utilisation de liens du type "Cliquez ici", "Lire la suite" ou "En savoir plus", bien que très répandue, nuit à la fois à la lisibilité des liens pour les utilisateurs et au référencement. En effet, lorsqu'ils "scannent" la page, les utilisateurs repèrent les mots-clés correspondant à l'information recherchée, notamment sur la page d’accueil ou les pages navigantes (section, liste...) Or, les liens du type "Cliquez ici" ne donnent aucune information sur la cible du lien. L'utilsateur ne sait pas sur quoi il va tomber en suivant le lien., il va donc de voir rechercher l'information dans le texte périphérique. Cet effort ralentit considérablement le temps nécessaire pour accéder à l'information. Cette altération du niveau d'ergonomie est d'autant plus importante que, sur une même page, les liens sont nombreux ou que les textes associés aux liens sont importants. Notez par ailleurs qu'en fonction des terminaux utilisés (Mobile, lecteur d'écran...) le terme de clic est inapproprié.

De la même manière, les moteurs de recherche accordent une grande importance aux mots-clés présents dans le te texte du lien. Ainsi "si la page A fait un lien vers la page B, le lien situé sur A doit utiliser comme texte les mots stratégiques pour la page B." Source : http://www.webrankinfo.com/dossiers/strategies-de-liens/10-techniques.

Ainsi, plutôt que :
Pour consulter le compte rendu du CA cliquer ici
Préférez :
Consultez lecompte rendu du CA

Notez que dans le premier exemple se pose un problème de cliquabilité. Le lien ici sera bien plus difficile à atteindre qu'une phrase entière. En outre, toujours en matière d'accessibilité,  le terme "clic" n'est pas pertinent pour de nombreuses technologies d'assistance, notamment les lecteurs d'écran utilisés par les personnes déficientes visuelles. Certains de ces logiciels collectent l'ensemble des liens présents dans une page et proposent un sommaire qui sera lu aux visiteurs. 

Evitez également les liens faisant référence à l'adresse (URL) des ressources.

Plutôt que :
Consultez le guide 2012 des stages en entreprise : http://cache.media.education.gouv.fr/file/Stages/68/8/Guidestagesavril2012_215688.pdf
Préférez :
Consulter le guide 2012 des stages en entreprise

Le traitement graphique des liens

Les liens attirent par nature l'attention des lecteurs et invitent à l'action. Pour les utilisateurs munis d'une souris cette action implicite est le clic, inutile donc d'y faire référence. Les utilisateurs savent ce qu'est un lien. L'apparence des liens est définie par la charte graphique web de l'établissement et apparaissent normalement comme sur l'exemple ci-dessous.


Il est inutile de "surcharger" graphiquement les liens pour en augmenter la lisibilité, vous obtiendrez souvent l'effet inverse, comme dans l'exemple ci-dessous où le lien a été surligné en orange. Le lien ressort moins bien et l'utilisateur qui ne s'attend pas à voir un lien traité de cette manière peut avoir un doute sur la "cliquabilité" de l'élément. Ce traitement est donc doublement néfaste.


Lisez aussi

Maillage interne : comment gérer ses liens internes sur le site de l'agence SEO Eskimoz