L'accessibilité du Web concerne les problématiques d'accès aux sites Web pour les personnes présentant des déficiences conduisant à des difficultés d'utilisation du matériel informatique, qu'elles soient visuelles, auditives, cognitives ou motrices. Une enquête "Handicap-Santé" menée par le Ministère des affaires sociales et de la santé en 2008 a fait ressortir que plus de 1% des personnes âgées de 20 à 59 ans rencontrent des difficultés ou des impossibilités à utiliser un ordinateur, en raison de déficiences temporaires ou permanentes. Ce chiffre s’élève à plus de 6% pour les personnes âgées de plus de 60 ans. L'accessibilité peut enfin s'élargir à toutes les situations où l'utilisation d'un site Web ne se fait pas dans des conditions optimales (taille d'écran réduite, environnement bruyant...). Selon l'association BrailleNet, près d'un français sur cinq serait concerné par les défauts d'accessibilité des sites Web.

Pourquoi un site web accessible ?

  • Parce que c'est une obligation légale
  • Pour inscrire son site dans une démarche qualité
  • Pour améliorer son référencement naturel
  • Pour améliorer sa crédibilité, son image de marque
  • Pour améliorer l'expérience utilisateur

En tant que gestionnaire, que puis-je faire pour améliorer l'accessibilité de mon site ?

Pour être accessible, un site web doit schématiquement respecter ces 4 grands principes :

  • être perceptible
  • être utilisable
  • être compréhensible
  • être robuste

Si une grande partie des directives du RGAA a trait à la structure et à la conception technique des pages Web, tout gestionnaire peut intervenir pour améliorer l'accessibilité des pages au quotidien. 

Pour oeuvrer dans ce sens vous devez par exemple :

  • Proposer une alternative textuelle pour toutes les images, ce sont ces alternatives qui seront utilisées par les lecteurs d'écran pour décrire les images au public déficient visuel

  • Proposer des versions de remplacement pour les médias audio et/ou vidéo
  • Structurer vos pages en titres, sous titres et paragraphes en respectant les règles de rédaction Web
  • Utiliser des ancres pertinentes pour les liens, c'est à dire positionner vos liens sur des termes qui expriment la finalité du lien. Le texte "Consultez le bilan social de l'année 2015" est plus pertinent que "Cliquez ici" ou "Lire la suite". 
  • Utiliser des titres sous forme de texte plutôt que d'images pour structurer votre contenu, les lecteurs d'écran seront ainsi en mesure de lire la hiérarchie de votre page et de la retranscrire à l'utilisateur
  • Eviter le texte en capitales, plus difficile à lire pour tout un chacun
En règle générale, respecter les règles de rédaction Web et suivre les standards du Web doit permettre de garantir un niveau minimal d'accessibilité.

En savoir plus

Guide de l'accessibilité numérique sur le site modernisation.gouv.fr
Association BrailleNet
Site du label AcessiWeb