Les standards du web sont différentes technologies et protocoles utilisés sur le web et en particulier ceux définis par le W3C sous forme de recommandations. Ces standards visent à garantir l'interopérabilité des technologies à l'échelle internationale. La majorité des bonnes pratiques que nous vous invitons à suivre sur vos sites en tant que gestionnaire relèvent de ces standards.

Le W3C

Le World Wide Web Consortium ou W3C, est un organisme à but non lucratif chargé de normaliser différentes technologies du Web dont le HTML, langage utilisé pour coder les pages web. La conformité du code aux recommandations W3C est la principal gage de sa qualité. Pour se rapprocher d’un taux de validité optimal, les bonnes pratiques de rédaction web doivent être respectées, notamment dans l’utilisation des niveaux de titre ou des outils de mise en forme du texte. Un outil de validation existe qui permet de vérifier la conformité de toute page au W3C et de repérer les erreurs dans le code : http://validator.w3.org/ 

Le WCAG

Le W3C fixe également des directives en matière d’accessibilité au travers de la WAI (Web Accessibility Initiative). Ses missions se focalisent sur  les problématiques de l’accès aux services et contenus en ligne pour les personnes handicapées mais également pour toute personne qui ne consulterait pas le site dans des conditions optimales, c’est-à-dire sur un ordinateur de bureau dans un environnement calme. Quelques exemples de problématiques auxquelles peuvent être confrontés les utilisateurs :

  • Avoir des difficultés à lire ou à comprendre le contenu textuel.
  • Ne pas posséder, ou ne pas être en mesure d’utiliser un clavier ou une souris.
  • Avoir un écran n’affichant que le texte, un petit écran, ou une connexion Internet lente.
  • Etre dans une situation où leurs yeux, leurs oreilles ou leurs mains sont occupés ou gênés (par exemple s’il travaillent dans un environnement bruyant).
  • Ils peuvent avoir une version ancienne d’un logiciel de consultation, un logiciel entièrement différent, ou un système d’exploitation différent.

Le WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) regroupe les recommandations émises par la WAI. Dans sa version 2.0, le WCAG fixe 4 grands principes déclinés en 12 directives :

Des contenus perceptibles

fournir des alternatives textuelles à tous les contenus non textuels, de sorte qu'ils puissent être adaptés sous une forme répondant aux besoins des utilisateurs.

 

fournir des alternatives synchronisées aux médias synchronisés,

 

créer du contenu qui puisse être mis en forme de différentes manières sans perte d'information ou de structure,

 

permettre aux utilisateurs de voir et d'entendre plus facilement le contenu, notamment en séparant avant-plan et arrière-plan ;

Des contenus utilisables

rendre toutes les fonctionnalités utilisables au clavier,

 

garantir aux utilisateurs handicapés un temps suffisant pour comprendre et utiliser le contenu,

 

ne pas mettre en forme le contenu d'une manière connue comme entraînant des dommages (ex : texte défilant),

 

fournir des aides aux utilisateurs handicapés pour naviguer, rechercher du contenu et se situer dans ceux-ci ;

Des contenus compréhensibles

fournir des textes lisibles et compréhensibles,

 

permettre aux pages Web d'apparaître et de se comporter de manière prévisible,

 

aider les utilisateurs à rectifier leurs erreurs ;

Des contenus robustes

optimiser la compatibilité avec les agents utilisateurs actuels et futurs, y compris les technologies d'assistance.

Trois niveaux d’accessibilité existent selon le WCAG 2.0 : A, AA et AAA, le niveau AA étant l’objectif raisonnable à atteindre pour toutes les ressources Web.

Voir les recommandations WCAG sous forme d’infographie

Le RGAA

Toujours en matière d’accessibilité, le RGAA (Référentiel Général d’Acessibilité pour les Administrations) est un référentiel s’appliquant spécifiquement aux administrations françaises. Il s’aligne sur les recommandations du WCAG et liste en français les critères d’accessibilité que doivent respecter les sites Internet. Il propose également une méthode pour vérifier la conformité à ces critères. La version 3.0 de ce référentiel est accessible sur le site du gouvernement modernisation.gouv.fr. 


En savoir plus

Document source du W3C présentant toutes les recommandations WCAG 2.0, en anglais

Accessibilité numérique sur modernisation.gouv.fr